La pointe de Pointe-Claire | Photo: Gilles Y. Hamel

Jacques Prou et Jeanne Pilon se sont épousés en 1706 à la paroisse des Sts-Anges de Lachine, probablement en l’absence d’église à Pointe-Claire où ils résidaient.

Ils eurent ensemble onze enfants dont cinq garçons qui ont laissé des descendants soit:

  • Jacques, marié à Suzanne Devilleray, en 1733;
  • Joseph, marié à Charlotte Clément Larivière Chambly, en 1738;
  • Sylvestre, marié à Thérèse Ducharme, en 1742;
  • Thomas, marié à Josephe Larocque Rocbrune, en 1747
  • Antoine, marié à Anne Roy, la même année.
L’église Saint-Joachim de Pointe-Claire

Tous s’établirent à Pointe-Claire sauf Thomas qui a élevé la plus grande partie de sa famille à Ste-Geneviève de Pierrefonds.

Leurs descendants se sont disséminés à Montréal, dans Vaudreuil-Soulanges et dans la région d’Oka.

Si votre ancêtre est Jacques Prou, sauriez-vous dire duquel de ses fils vous descendez?

Jacques était originaire de Gournay dans le Poitou. Jeanne Pilon, sa femme, est de son côté née à Montréal en 1683, mais son père, Antoine, était originaire de Bayeux en Normandie. Sa mère, Marie-Anne Brunet, dont on ne connaît pas le lieu de naissance était peut-être originaire de Normandie comme son père. (Source: PRDH).

En parlant de Gournay, c’est un village que nous visiterons en mai prochain lors du voyage au pays des ancêtres. Cela vous intéresse? Les inscriptions sont pour bientôt. Songez-y!

Sur la pointe de Pointe-Claire se dresse toujours un magnifique moulin à vent, l’un des rares que compte encore le Québec.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 pensée sur “Vous descendez de Jacques Prou et de Jeanne Pilon? Oui. Mais encore!”

  1. Je descends de Joseph, marié à Charlotte Clément Larivière. puis de Augustin, marié à Véronique Watier, de Pierre marié à Louise Lauzon, de Jean-Baptiste marié à Marcelline Pilon, de Adolphe mon grand-père marié à Angélina Marsan, de Hervé mon père marié à Yvonne Besner. Je suis enfant unique, mariée à André Caron, et n’aurai pas de descendants.
    Vos recherches m’intéressent. Je les lirai avec plaisir sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *