Pour les belle paroles de la ballade de Jean-Pierre Proulx. J’ai croisé la route de la migration de mes ancêtres grâce à lui et ce fut un beau p’tit voyage.

Raymonde (fille de Léonidas (Léo) Proulx et de Marie Asselin – Manneville) (petite-fille de Théophile et d’Adéline Talbot – Saint-Évariste-de-Forsyth) et plus loin dans la lignée… Jean et Jacquette