Les treize voyageurs Proulx & Associées ont terminé leur voyage aux pays des ancêtres dans une apothéose! Le mot, on en convient, est quelque peu exagéré. N’empêche, il est sorti spontanément à l’issue de ce périple de 10 jours qui nous a menés sur la trace de cinq de nos six ancêtres. Ce 24 mai, le groupe était à Distré, village d’origine de Jean Proust de Montmagny, le futur époux de Jacquette Fournier.

Apothéose, d’abord parce qu’une joyeuse et incroyable surprise attendait les voyageurs : ils ont été reçus par les enfants de l’école des Vignes, des écoliers de 5e et 6e année et leurs enseignants. Personne n’avait été mis dans le coup, sauf Langis Proulx et son épouse Christiane Brisson. C’est à eux à qui, en secret, avait été confiée la tâche d’exposer les raisons de notre visite dans leur village et de répondre à leurs questions sur l’ancêtre Jean.

Ensuite, parce que l’église de Distré du 11e siècle est magnifique. Qui sait si la colonne sur laquelle reposent les fonts baptismaux n’est pas celle où fut baptisé Jean Proust?

Et puis encore, c’est devant les tours du château médiéval du 11e siècle de Pocé, dans la commune de Distré, que nous ont reçus la châtelaine actuelle, Mme Pamart, et sa famille. On nous a même menés dans les sombres caves du vignoble. Et pour les trois voyageurs descendants de Jean Proust, cet endroit revêtait une signification toute particulière. En effet, selon tous les indices recueillis à ce jour, c’est à l’ombre de ce château qu’a probablement vécu et grandit Jean Proust, et très certainement, ses oncles Jamet et Pierre. Nous avons vu certains voyageurs gambader dans les champs environnants croyant entrevoir la maison de leur ancêtre!

Enfin, et ce n’est pas rien, c’est à Distré que durant tout le voyage, nous avons rencontré la seule Proust, une honorable octogénaire, propriétaire des vignes au bout de laquelle s’élève l’église.

Ce billet met fin à la série que nous avons publiée sur ce voyage mémorable, pour ne pas dire, le pèlerinage au pays des ancêtres. Celles et ceux qui voudront lire le récit complet de ce voyage peuvent le faire dans notre journal Figure de Prou. Il suffit de devenir membre pour y accéder dans la section Privilèges de notre site.

Patientez cinq secondes, le diaporama va démarrer. Cliquez sur les images pour les agrandir.

  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

2 pensées sur “Souvenir heureux – 24 mai – Distré, patrie de Jean Proust de Montmagny”

    1. Yes, a memorial plaque was let by our family association at the municipality of Distré, France, in last may, in honour of Jean Proust who was born in this village. Jean and Jacquette Fournier are the parents of Denis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *