L’« apothéose » du pèlerinage des Proulx s’est passée à l’école de Distré

L’« apothéose » du pèlerinage des Proulx s’est passée à l’école de Distré

4 juin 2017 3 Par Jean-Pierre Proulx

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Les organisateurs du « pèlerinage » des Proulx ont gardé le secret jusqu’à la toute dernière minute. Et pour cause!

M. Touron, maire de Distré, la patrie de Jean Proust de Montmagny, nous a proposé de rencontrer pendant une heure les écoliers de 5e est 6e année de l’école des Vignes.

Leur enseignante et directrice de l’école, Mme Catherine Lamandé, a préparé ses élèves à notre venue en leur proposant de s’initier à la généalogie. C’est Langis Proulx, fière descendant de Jean Proust, qui a répondu aux nombreuses questions des élèves. Ceux-ci voulaient surtout savoir comment il s’était pris pour découvrir son ancêtre et le retracer à Distré.

Au surplus, la directrice avait informé la presse locale de notre visite. Ce qui nous a valu le magnifique reportage que voici. Sur la photo apparaissent Mme Bigot née Proust de Distré, Charles-Eugène, Langis et Clément Proulx, tous descendants de Jean Proust de Distré, et vivant dans le Bas-du-Fleuve, et Éliot Nicot, président de sa classe, à qui a été remise la plaque commémorative sur Jean Proust.

Cette rencontre, aussi inattendue qu’originale, a constitué un moment très fort du pèlerinage que tous et chacun ont qualifié d’apothéose!