L’Association des familles Proulx d’Amérique s’est donné samedi à Lévis un nouveau conseil d’administration et un nouveau président en la personne de Florian Proulx. Il était déjà membre du conseil depuis 2013. Il succède à Clément Proulx qui a présidé l’association depuis 2011.

Florian Proulx, un descendant de Pierre Proulx et Marie Gauthier, noter nouveau Président.

Résident de Chicoutimi, Florian est un gestionnaire professionnel. Retraité du gouvernement du Québec, il a mené sa carrière au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Il est un fier descendant de Pierre Proulx et de Marie Gauthier de Champlain où le couple s’est installé au milieu du 17e siècle.

Mme Georgette Lévesque a par ailleurs quitté le conseil dont elle était membre depuis la fondation de l’Association. M. Charles-Eugène Proulx de St-Roch-des-Aulnaies la remplace.

Le conseil élu samedi est donc composé maintenant de Florian Proulx, président, Jean-Pierre Proulx, vice-président, Christiane Brisson, secrétaire, Clément Proulx, trésorier et des conseillers Langis Proulx, Marie-Josée Proulx, Gabrielle Proulx et Charles-Eugène Proulx.

Au nom de tous les membres, merci à Georgette Lévesque et Clément Proulx. Merci aussi et nos félicitations à tous les élus, nouveaux comme anciens. L’assemblée générale a par ailleurs reçu le rapport du président sortant et le rapport financier.

L’assemblée a aussi décidé à l’unanimité de fixer à 25$ la cotisation annuelle. Elle était toujours à 20$ depuis la fondation il y a près de 10 ans. Cette résolution entrera en vigueur pour la saison 2017-2018.

Enfin, l’assemblée a pris connaissance du projet de voyage en France en mai 2017. Il en sera question sous peu sur ce site.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 pensée sur “Florian Proulx, le nouveau président de l'Association des familles Proulx d'Amérique”

  1. Bravo et merci Jean-Pierre pour pour ce rapide compte-rendu de notre AGA. On reconnait le journaliste chevronné qui sait puiser ses informations (et photos) à des sources que les intéressés n’imaginent même pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *