Vous descendez de Louis-René Proulx et de Marguerite Brunet? Oui. Mais encore!

Vous descendez de Louis-René Proulx et de Marguerite Brunet? Oui. Mais encore!

23 novembre 2016 0 Par Jean-Pierre Proulx

René est le dernier immigrant Proulx. Il est arrivé du « Royaume de France », lit-on dans son contrat de mariage, vers 1816. Mais on n’en sait pas plus. Quant à Marguerite Brunet, qu’il a épousée le 10 octobre 1820, à Deschambault, elle était une vieille Canadienne.

Moulin de La Chevrotière. | Photo: Geneviève Dion 2016, © Ministère de la Culture et des Communications

Le couple a eu 7 enfants dont 4 garçons qui ont tous laissé une postérité, soit:

  • Honoré, marié à Henriette Perron, en janvier 1863, à St-Alban, ct Portneuf.
  • Pierre, marié à Angélique Lefebvre, en juin 1844, à Grondines.
  • François, marié à Edesser Wohl (ou Wolfe), en février 1850, à Deschambault.
  • Basile, marié à Marcelline Perron, en août 1852, à Deschambault.

Et vous, duquel de ces couples descendez-vous?

Ce billet clôt la série: « Vous descendez de..». En espérant qu’elle a suscité la curiosité des descendants de chacune de six couples pionniers Proulx.

Source: Antonin Proulx (2004), Dictionnaire généalogique des Proulx, Ottawa.

Photo: le magnifique moulin De la Chevrotière construit en 1802 et aujourd’hui musée.