Complément sur l'article relatif à l'origine du patronyme Proulx et sa graphie

Complément sur l'article relatif à l'origine du patronyme Proulx et sa graphie

2 avril 2015 3 Par Florian Proulx

Dans un article paru dans les « Mémoires de la Société généalogique canadienne-française » à l’été 1989, Jean-Pierre Proulx affirme, après avoir fait des recherches approfondies sur le sujet, que « les dictionnaires spécialisés concordent: ce patronyme vient de l’épithète « preux » en langue d’oil ‘vieux français’, qui signifie, non pas courageux, comme en français ‘moderne’, mais « sage » ou « prudent ».

Quant à la graphie du patronyme, le même auteur ajoute qu’on observe « au 17e siècle deux variantes principales: Prou et Proux, mais aussi Proust qui serait une cacographie ». Il mentionne qu’on retrouve dans les registres de deux paroisses de Poitiers la graphie Proux et Proust entre les années 1661 et 1671.

En consultant les répertoires établis par le Programme de recherche en démographie historique de l’Université de Montréal (PRDH) pour la période du début de la colonie à 1765, on constate qu’en Nouvelle-France on se servait généralement de la forme Prou, bien qu’on utilisait en 1729 la forme Proux ( mariage de François Proux le 24 octobre 1729 à Montmagny et celui de Jean Proux le 29 avril 1729 à Lachine). La forme Proulx qui est courante de nos jours apparaîtra dans la région des Deux-Montagnes en 1747 (mariage de Thomas Proulx et de Marie Josephte Larocque le 15 mai 1747 à Oka) . Entre 1751 et 1765, on retrouve dans le PRDH six mariages de Proulx dans les régions de Montréal, de Yamaska et de Rimouski. Les raisons qui ont amené les gens à adopter la forme Proulx sont encore inconnues.

Source : Antonin Proulx – Origine du patronyme et sa graphie dans ‘Dictionnaire des Familles Proulx’ Volume 1 page vi Publication : Entreprises Jeanneville, Vanier, Ontario – ISBN : 2921167387

https://dcms.lds.org/delivery/DeliveryManagerServlet?dps_pid=IE230700 – page vi (image 10 de 368)