Basile Proulx, un étonnant entrepreneur de Montréal au 18e siècle

Basile Proulx, un étonnant entrepreneur de Montréal au 18e siècle

15 décembre 2021 0 Par Martin Proulx

Les Mémoires de la Société généalogique canadienne-française viennent de publier un article substantiel sur la carrière de Basile Proulx, le petit-fils des pionniers Jean Prou et Catherine Pinel. Il est né en 1730 Saint-Augustin-de-Desmaures, mais a fait toute sa carrière comme entrepreneur en construction à Montréal et dans la Montérégie. Il est décédé à Montréal en 1808

L’église (1774) et le presbytère (1780) de Ste-Jeanne-de-Chantal de l’île Perrot.
Photo : Luc Langevin.

Jean-Pierre Proulx, l’auteur de l’article, a retracé quelque 130 pièces notariées, en grande partie des marchés de construction, dont certains édifices importants comme l’église de Châteauguay et celle de Ste-Jeanne-de-Chantal de l’île Perrot qui sont toujours debout.

L’auteur décrit sa carrière comme spéculateur foncier, financier, constructeur de maisons, de moulins, d’églises et de presbytères, propriétaire-locateur, entrepreneur en travaux publics. Bref, il était

partout.

Maison Beaurepaire à Beaconsfield – 1770
Crédit photo: Jean Gagnon

Cet article, prévient l’auteur en conclusion, n’est qu’une esquisse de sa carrière. Il reste à analyser les nombreux contrats qu’il a conclus dans sa fructueuse carrière pour découvrir l’histoire du bâtiment rural et urbain au 19e siècle.

Et « signe peut-être de son succès, écrit Jean-Pierre Proulx en conclusion, à compter de 1795, il se déclare “bourgeois”. Il en possède les attributs : il s’habille chez un tailleur, il porte perruque et emploie une domestique!

 

Référence : Basile Proulx (1730-1808). Esquisse de la carrière remarquable d’un entrepreneur en construction de Montréal dans MSGCF, volume 72, numéro 3, cahier 309, automne 2021 : 223-234.